top of page
Rechercher

Comment ne pas payer d'impôts sur les crypto en 2024

Dernière mise à jour : 22 janv.


Crypto: Comment ne pas payer d'impôts en 2024
Comment ne pas payer d'impôts sur les crypto

Les cryptomonnaies ont émergé comme une classe d'actifs dynamique et attractive, suscitant un intérêt croissant des investisseurs. Un aspect important de la gestion des crypto-actifs concerne la fiscalité, et nombreux sont ceux qui cherchent à optimiser leurs gains en minimisant leurs obligations fiscales. Nous allons voir comment ne pas payer d'impôts sur les gains liés aux cryptomonnaies.


Laisser vos coordonnées ci-dessous si vous voulez être rappelé gratuitement par un conseiller fiscal gratuit pour payer moins d'impôts 






La fiscalité sur les plus-value des crypto


Les gains issus de la vente de cryptomonnaies sont soumis à l'impôt sur le revenu. Les plus-values sont imposées au taux forfaitaire de 30%, qui comprend l'impôt sur le revenu (19%) et les prélèvements sociaux (11%). Cependant, pour les détenteurs de cryptomonnaies depuis plus de deux ans, un abattement pour durée de détention peut s'appliquer, réduisant ainsi l'impôt sur les plus-values.


L'abattement pour durée de détention des crypto


 l'abattement pour durée de détention est appliqué sur les gains en capital issus de la vente de cryptomonnaies et d'autres actifs. Cet abattement permet de réduire l'assiette imposable de la plus-value en fonction de la durée de détention du bien. Voici comment fonctionne cet abattement :

  • Moins de 2 ans de détention : Aucun abattement n'est appliqué. Les gains sont imposés au taux forfaitaire de 30%, comprenant l'impôt sur le revenu (19%) et les prélèvements sociaux (11%).

  • Entre 2 et 8 ans de détention : Un abattement annuel s'applique à partir de la troisième année de détention. Cet abattement progresse avec le temps :

  • Plus de 8 ans de détention : Au-delà de huit ans de détention, l'abattement atteint son maximum de 65%, ce qui signifie que seuls 35% des gains en capital sont imposables.

Cet abattement vise à encourager la détention à long terme des actifs et à récompenser les investisseurs qui conservent leurs biens pendant une période significative. Il est important de noter que ces règles s'appliquent aux gains en capital générés par la vente d'actifs, y compris les cryptomonnaies.


Perte en capital


L'une des approches les plus couramment utilisées pour atténuer la fiscalité des cryptomonnaies consiste à exploiter les règles entourant les pertes en capital. En cas de moins-value sur une transaction, cette perte peut être utilisée pour compenser les gains en capital réalisés sur d'autres investissements. Ainsi, en équilibrant les gains et les pertes, il est possible de réduire l'impôt net sur les gains en cryptomonnaies.


Garder ses bénéfices sous forme de crypto


La conversion stratégique entre différentes cryptomonnaies peut également être utilisée pour optimiser la fiscalité. En choisissant des actifs avec des taux d'imposition plus avantageux ou en utilisant des mécanismes tels que les échanges de type "like-kind" (échange d'actifs similaires), les investisseurs peuvent réduire l'impact fiscal tout en ajustant leur portefeuille.


Régimes fiscaux des crypto


Certaines juridictions offrent des régimes fiscaux plus favorables aux cryptomonnaies que d'autres. Le choix du lieu de résidence ou de l'établissement peut avoir un impact significatif sur la fiscalité des gains en cryptomonnaies. Certains pays proposent des régimes fiscaux spécifiques, voire des exonérations, pour les transactions liées aux crypto-actifs, incitant ainsi les investisseurs à choisir des environnements fiscaux plus favorables.


Voici quelques exemples de pays où la fiscalité sur les gains en cryptomonnaies peut être relativement avantageuse:


Singapour : Singapour est réputé pour son régime fiscal favorable aux investisseurs. Actuellement, les gains en cryptomonnaies ne sont pas soumis à l'impôt sur le revenu à Singapour.


Portugal : Le Portugal est également considéré comme un pays offrant une fiscalité attrayante pour les détenteurs de cryptomonnaies. Les gains en capital ne sont pas imposés, et les investisseurs peuvent bénéficier d'une exonération d'impôt sur les plus-values en cas de vente de cryptomonnaies, à condition que ces gains ne soient pas considérés comme une activité professionnelle.


Malte : Malte propose un cadre réglementaire spécifique pour les transactions liées aux cryptomonnaies. Les gains en capital issus de la vente de cryptomonnaies détenues à des fins d'investissement ne sont généralement pas imposés à Malte.


Bermudes : Les Bermudes sont connues pour leur absence d'impôt sur le revenu, ce qui s'étend également aux gains en cryptomonnaies. Les investisseurs peuvent bénéficier d'un environnement fiscal favorable pour les activités liées aux cryptomonnaies.


Émirats arabes unis (EAU) : Les EAU offrent un cadre fiscal avantageux pour les investisseurs en cryptomonnaies. À Dubaï, par exemple, il n'y a pas d'impôt sur le revenu ni d'impôt sur les gains en capital, ce qui peut être attractif pour les détenteurs de cryptomonnaies.


Se faire accompagner pour payer d'impôts sur les crypto


Enfin, la consultation d'un professionnel de la fiscalité spécialisé dans les cryptomonnaies est une étape cruciale pour élaborer une stratégie fiscale adaptée à chaque situation individuelle. Les lois fiscales relatives aux cryptomonnaies évoluent rapidement et peuvent varier considérablement d'un pays à l'autre, d'où l'importance d'obtenir des conseils personnalisés pour optimiser la situation fiscale.


Si vous avez besoin d'accompagnement pour ne pas payer d'impôts sur la vente de vos crypto, vous pouvez prendre rdv avec un CGP ou un conseiller fiscal pour particulier.



Bien que la fiscalité des cryptomonnaies puisse sembler complexe, plusieurs stratégies permettent de ne pas payer d'impôts sur les crypto en 2024. En combinant une gestion prudente des pertes, une conservation à long terme, des échanges stratégiques et une attention particulière à la réglementation fiscale locale, les investisseurs peuvent maximiser leurs gains nets en cryptomonnaies tout en restant conformes aux lois fiscales en vigueur.



Si vous souhaitez payer moins d'impôts, cliquez sur le bouton ci-dessous pour que notre intelligence artificielle examine votre situation et vous dise en moins d'une minute quelle est votre meilleure stratégie fiscale à adopter








9 vues0 commentaire
bottom of page