top of page
Rechercher

Investir dans une start-up: avantages et inconvénients en 2024

Dernière mise à jour : 13 mars

Investir dans une start-up est une prise de participation dans le capital d'une jeune entreprise prometteuse. Investir dans une start-up est un investissement très risqué mais qui peut rapporter beaucoup. Au-delà du côté financier c'est aussi la possibilité de faire partie d'une aventure enthousiasmante et aussi parfois de porter un projet avec du sens.


Nous allons voir dans cet article les avantages et les inconvénients d'investir dans une start-up afin de savoir si cet investissement doit faire partie de votre stratégie d'investissement fiscal en 2024.


Investir dans une start-up en 2024
Investir dans une start-up: avantages et inconvénients en 2024

Si vous souhaitez être rappelé par un conseiller fiscaliste gratuitement pour payer moins d'impôts laissez-nous vos informations ci-dessous:




Les avantages d'investir dans une start-up


1. Potentiel de rendement élevé

Les investissements dans les start-ups ont le potentiel de générer des rendements très importants, car ils peuvent connaître une croissance exponentielle en peu de temps. Si vous investissez dans une start-up qui réussit, vous pouvez obtenir un retour sur investissement important. Vous l'aurez compris, l'investissement dans une start-up fait partie des investissements les plus rentables en 2024.


2. Opportunité d'innovation

L'autre avantage d'investir dans une start-up est que ce sont souvent des entreprises à la pointe de l'innovation, qui développent de nouveaux produits et services qui peuvent révolutionner des industries entières. En investissant dans une start-up, vous pouvez participer à cette innovation et avoir un impact positif sur le monde.


3. Diversification de votre portefeuille

L'avantage d'investir dans une start-up est que cela peut vous aider à diversifier votre portefeuille d'investissement et à réduire votre exposition au risque. Les start-ups sont généralement considérées comme un investissement à haut risque, mais elles peuvent également offrir des rendements plus élevés que les investissements traditionnels.


4. Participation à une communauté

En investissant dans une start-up, vous pouvez participer à une communauté d'entrepreneurs et d'investisseurs passionnés. Vous pouvez également avoir l'opportunité de mentorer les fondateurs de la start-up et de les aider à faire croître leur entreprise. Cela élargit donc votre réseau et cela peut vous permettre de faire des rencontres qui vont vous bénéficier autrement.


5. Satisfaction personnelle

Investir dans une start-up peut être une expérience très gratifiante. Vous pouvez avoir la satisfaction de savoir que vous avez contribué à la réussite d'une entreprise et que vous avez eu un impact positif sur l'économie.


6. Avantages fiscaux

Il existe certains avantages fiscaux à investir dans des start-ups, tels que la réduction d'impôt sur le revenu pour les investissements dans les PME en France. Nous faisons un focus sur ces avantages fiscaux plus bas dans notre article.


7. Investissement accessible

L'avantage d'investir dans une start-up est que de nouvelles plateformes permettent aux particuliers d'investir dans des start-ups, ce qui rend ce type d'investissement plus accessible que jamais. Nous verrons plus bas comment fonctionnent ces plateformes de crowdfunding.


Les inconvénients d'investir dans une start-up


1. Risque de perte en capital

L'inconvénient d'investir dans une start-up est que ce sont des entreprises jeunes et fragiles, et le risque d'échec est élevé. En investissant dans une start-up, vous courez le risque de perdre tout ou partie de votre investissement.


2. Illiquidité des titres

L'inconvénient d'investir dans une start-up est que les titres des start-ups ne sont généralement pas cotés en bourse, ce qui les rend difficiles à vendre. Il peut s'écouler plusieurs années avant de pouvoir trouver un acquéreur pour vos titres.


3. Horizon d'investissement long

L'inconvénient d'investir dans une start-up est qu'il peut s'écouler plusieurs années avant qu'une start-up ne devienne rentable et ne génère des dividendes. Il s'agit donc d'un investissement à long terme qui n'est pas compatible avec tous les objectifs financiers.


4. Manque de transparence

L'inconvénient d'investir dans une start-up est que ce ne sont pas toujours tenues de publier des informations financières aussi complètes que les grandes entreprises.

Il peut donc être difficile d'évaluer le risque réel d'un investissement dans une start-up.


5. Risque de dilution

L'inconvénient d'investir dans une start-up est que si la start-up réalise une levée de fonds ultérieure, votre participation au capital peut être diluée. Cela signifie que vous posséderez une part plus petite de l'entreprise, ce qui peut réduire votre potentiel de gain.


6. Dépendance du management

L'inconvénient d'investir dans une start-up est que le succès d'une start-up dépend largement de la qualité de son équipe de direction. Si l'équipe de direction n'est pas compétente ou expérimentée, le risque d'échec est élevé.


7. Complexité administrative

L'inconvénient d'investir dans une start-up est que d'investir dans une start-up peut être complexe sur le plan administratif. Il est important de bien comprendre les démarches à suivre et les obligations fiscales applicables.


8. Investissement non régulé

L'inconvénient d'investir dans une start-up est que le marché des start-ups n'est pas régulé, ce qui signifie qu'il existe un risque de fraude. Il est important de choisir des plateformes d'investissement fiables et de faire vos recherches avant d'investir.


Les avantages fiscaux d'investir dans une start-up


Il existe plusieurs avantages fiscaux pour les particuliers qui investissent dans des start-ups :


Réduction d'impôt sur le revenu (IR-PME)

  • Montant: 25% des sommes investies dans le capital de PME (petites et moyennes entreprises) et de jeunes entreprises innovantes (JEI).

  • Plafond: 50 000€ pour les investissements réalisés entre le 1er janvier 2023 et le 31 décembre 2023.

  • Conditions:

  • L'entreprise doit être une PME ou une JEI.

  • L'investissement doit être réalisé en numéraire.

  • Les titres doivent être conservés pendant au moins 5 ans.


Exonération d'impôt sur les plus-values


Exonération d'impôt sur les dividendes

  • Montant: Exonération totale d'impôt sur les dividendes perçus après 5 ans de détention.

  • Conditions:

  • Les mêmes conditions que pour la réduction d'impôt IR-PME.

  • Les dividendes doivent être perçus après le 31 décembre de la 5ème année suivant celle de la souscription.


Dispositif FCPI/FIP

  • Montant: Réduction d'impôt sur le revenu de 18% des sommes investies dans des fonds communs de placement dans l'innovation (FCPI) et des fonds d'investissement de proximité (FIP).

  • Plafond: 12 000€ pour les FCPI et 20 000€ pour les FIP.

  • Conditions:

  • Les FCPI et FIP doivent investir dans des PME et des JEI.

  • Les titres doivent être conservés pendant au moins 8 ans.


Dispositif ISF-PME

  • Montant: Réduction d'impôt sur la fortune immobilière (ISF) de 50% des sommes investies dans le capital de PME.

  • Plafond: 45 000€

  • Conditions:

  • L'entreprise doit être une PME.

  • L'investissement doit être réalisé en numéraire.

  • Les titres doivent être conservés pendant au moins 5 ans.

Voilà un tableau récapitulatif des avantages et des inconvénients d'investir dans une start-up:

Avantages

Inconvénients

Potentiel de rendement élevé

Risque de perte en capital

Opportunité d'innovation

Illiquidité des titres

Diversification de votre portefeuille

Horizon d'investissement long

Participation à une communauté

Manque de transparence

Satisfaction personnelle

Risque de dilution

Avantages fiscaux

Dépendance du management

Investissement accessible

Complexité administrative


Investissement non régulé



Investir dans une start-up avec le crowdfunding

Le crowdfunding, ou financement participatif, est un moyen de plus en plus populaire d'investir dans des start-ups. Il permet aux particuliers de prêter de l'argent ou d'acheter des actions de start-ups en échange de contreparties, telles que des produits ou services, des réductions ou des parts de profits.


Voici les étapes à suivre pour investir dans une start-up avec le crowdfunding :

  1. Choisissez une plateforme de crowdfunding. Il existe de nombreuses plateformes de crowdfunding spécialisées dans les start-ups. Chaque plateforme a ses propres critères de sélection des projets et ses propres règles d'investissement.

  2. Parcourez les projets disponibles. Prenez le temps de lire attentivement la description de chaque projet et de bien comprendre les risques encourus.

  3. Choisissez un projet dans lequel vous souhaitez investir. Définissez le montant que vous souhaitez investir et les contreparties que vous souhaitez recevoir.

  4. Investissez dans le projet. Suivez les instructions de la plateforme de crowdfunding pour investir dans le projet.

  5. Suivez l'avancement du projet. La plupart des plateformes de crowdfunding vous permettent de suivre l'avancement du projet et de communiquer avec les entrepreneurs.


Voici quelques conseils pour investir dans une start-up avec le crowdfunding :

  • Diversifiez vos investissements. Ne investissez pas tout votre argent dans un seul projet.

  • Investissez uniquement l'argent que vous pouvez vous permettre de perdre. Le risque de perte en capital est élevé lorsqu'on investit dans des start-ups.

  • Faites vos recherches. Renseignez-vous sur l'entreprise, son équipe de direction et son marché avant d'investir.

  • Lisez attentivement les documents d'investissement. Assurez-vous de bien comprendre les risques encourus et les conditions de l'investissement.

  • Posez des questions. N'hésitez pas à poser des questions aux entrepreneurs si vous avez des questions.


Voici quelques plateformes de crowdfunding françaises spécialisées dans les start-ups :

  • KissKissBankBank

  • Ulule

  • Tudigo

  • Anaxago

  • Crowdcube

Investir dans une start-up avec le crowdfunding est un moyen de soutenir l'entrepreneuriat et de participer à l'innovation.



Investissement en 2024 dans une startup
Investissement en 2024 dans une jeune entreprise


Quel rendement pour l'investissement dans une strat-up?

Déterminer le rendement moyen d'un investissement dans une start-up est complexe et dépend de plusieurs facteurs:


Stade de développement de la start-up:

  • Phase d'amorçage: Le rendement moyen est plus élevé (environ 20-30% par an) mais le risque d'échec est également plus important (environ 90% des start-ups échouent à ce stade).

  • Phase de croissance: Le rendement moyen est plus stable (environ 10-20% par an) mais le risque d'échec est moindre.

  • Phase de maturité: Le rendement moyen est plus faible (environ 5-10% par an) mais le risque est également plus bas.


Secteur d'activité:

Certains secteurs, comme les technologies de l'information et de la communication (TIC) ou la biotechnologie, ont historiquement généré des rendements plus élevés que d'autres.


Performance individuelle de la start-up:

Le rendement d'un investissement dépend largement du succès de la start-up.


Méthodologie de calcul:

Le rendement peut être calculé de différentes manières, ce qui peut influencer les résultats.


En raison de ces facteurs, il est difficile de fournir un chiffre précis pour le rendement moyen d'un investissement dans une start-up.


Voici quelques statistiques :

  • Sur 10 ans (2010-2020): La performance annuelle moyenne d'un fonds de capital-risque est de 23,8%.

  • Selon l'INSEE: Le taux de survie des entreprises créées en France est de 59% après 5 ans et de 34% après 10 ans.


Qui investit dans les start-up ?

Il existe de nombreux acteurs qui investissent dans les start-up, en voici quelques exemples :


Business angels :

  • Ce sont des personnes physiques qui investissent leur argent personnel dans des start-up en phase d'amorçage ou de développement.

  • Ils apportent souvent leur expertise et leur réseau aux entrepreneurs.

  • Ils recherchent des start-up à fort potentiel de croissance et de rentabilité.


Fonds de capital-risque (VC) :

  • Ce sont des sociétés d'investissement qui collectent des fonds auprès d'investisseurs institutionnels (banques, assurances, fonds de pension) pour investir dans des start-up.

  • Ils investissent généralement des montants plus importants que les business angels.

  • Ils recherchent des start-up ayant un fort potentiel de croissance et de valorisation.


Crowdfunding :

  • Ce sont des plateformes en ligne qui permettent aux particuliers d'investir dans des start-up.

  • Les montants investis sont généralement plus petits que ceux des business angels ou des fonds de capital-risque.

  • Cela permet à un large public de participer au financement de start-up.


Corporate venture capital (CVC) :

  • Ce sont des fonds d'investissement créés par des grandes entreprises pour investir dans des start-up.

  • Ils recherchent des start-up qui peuvent leur apporter des technologies innovantes ou de nouveaux modèles économiques.


Organismes publics :

  • Bpifrance, par exemple, propose des aides et des prêts aux start-up.

  • Ils soutiennent le développement de l'entrepreneuriat et de l'innovation en France.


Subventions et aides :

  • L'Union européenne et les régions proposent également des subventions et des aides aux start-up.

  • Elles peuvent financer des projets de recherche et développement, des études de marché, etc.



Investir dans une start-up en 2024
Investissement dans une start-up


Comment estimer la valorisation d'une start-up ?

Il n'y a pas de méthode unique pour estimer la valorisation d'une start-up, car elle dépend de nombreux facteurs.


Voici quelques méthodes couramment utilisées :

1. Méthode des flux de trésorerie actualisés (DCF):

  • Cette méthode consiste à actualiser les flux de trésorerie futurs de la start-up à leur valeur actuelle.

  • Elle est basée sur des prévisions de chiffre d'affaires, de charges et de marge bénéficiaire.

  • Cette méthode est complexe et nécessite de faire des estimations précises.

2. Méthode des comparables:

  • Cette méthode consiste à comparer la start-up à des sociétés similaires dont la valorisation est connue.

  • Il est important de comparer des sociétés qui ont le même stade de développement, le même secteur d'activité et le même modèle économique.

  • Cette méthode est simple à utiliser mais elle peut être moins précise que la méthode DCF.

3. Méthode du coût d'acquisition:

  • Cette méthode consiste à estimer la valorisation de la start-up en fonction du coût d'acquisition d'une entreprise similaire.

  • Cette méthode est simple à utiliser mais elle peut ne pas être applicable à toutes les start-up.

4. Méthode du "Scorecard":

  • Cette méthode consiste à attribuer un score à la start-up en fonction de plusieurs critères, tels que l'équipe, le produit, le marché et la traction.

  • Le score est ensuite utilisé pour déterminer la valorisation de la start-up.

  • Cette méthode est simple à utiliser mais elle peut être subjective.





Comment investir dans une start-up pas à pas

Voici les étapes pour investir dans une start-up:

  1. Cherchez des start-ups qui recherchent des financements soit sur les plateformes de Crowdfunding ou sur des plateformes comme Euroquity

  2. Examiner les documents que les start-ups vont vous envoyer: business deck, business plan, plan financier, bilans, CV de l'équipe dirigeante

  3. Envoyez une lettre d'intention concernant votre investissement dans la ou les start-ups qui vous intéressent sérieusement, cela vous donnera accès à des informations qui ne sont partagées qu'avec des investisseurs potentiels. Il est possible que la start-up vous demande. designer un NDA.

  4. Sélectionnez la start-up qui vous paraît la plus prometteuse et négociez les modalités de l'investissement: valorisation et montant investit

  5. Vous signerez alors un bon de souscription

  6. La start-up va organiser une Assemblée Générale Extraordinaire afin d'officialiser la création de nouvelle action qui vous seront réservées.

  7. La start-up va faire ouvrir un compte de capital sur lequel vous verserez les fonds

  8. La start-up va officialiser cette augmentation de capital au journal officiel et avec le tribunal de commerce ce qui aura pour conséquence la modification des statuts et du Kbis.


Notre avis sur l'investissement dans une start-up

Nous pensons que l'investissement dans une start-up est un élément important dans le portefeuille d'investissement que vous devez posséder. En effet, même si cet investissement est risqué, voir très risqué, c'est l'investissement avec l'investissement en cryptomonnaies qui a le plus fort potentiel de croissance et de rendements. De plus, cet investissement vous donne le droit a des déductions d'impôts qui vous permettent de défiscaliser et qui sont très avantageuses et qui boostent la rentabilité de ce type d'investissement.


Donc investir dans une start-up présente plus d'avantages que d'inconvénients et doit faire partie de votre stratégie d'investissement.

19 vues0 commentaire

Comments


bottom of page